Pour les enfants et adolescents 

Ces rencontres ou ateliers à destination des enfants, des collégiens ou des lycéens visent à les mettre en mouvement pour grandir heureux et épanouis

Apprendre à exprimer ses besoins et ses émotions, avoir confiance en soi 

Accompagner les adolescents et les jeunes dans leurs questionnements pour gagner en autonomie et être créateur de leur vie d’adulte

 

Se relier à soi-même pour devenir un adulte unique et confiant

 

 

Divers ateliers sont possibles : 

-ateliers individuels 

-ateliers de conte, spécifiques pour des groupes d’enfants de 4 à 7 ans (pas de rencontre individuelle au préalable)

-ateliers en groupe adaptés à chaque tranche d’âge

-ateliers « mieux se connaître pour mieux s’orienter » spécifiques aux lycéens

 

Les rencontres seront d’autant plus profitables qu’elles ouvriront à des discussions à la maison

Ateliers d’accompagnement individuel d’un enfant ou d’un adolescent

 

Ces rencontres d’ 1h environ permettent d’aider personnellement votre enfant ou adolescent à développer une image positive de lui-même. A reconnaitre ses talents, ses besoins et ses limites

Des ateliers pour prendre un élan, pour permettre de se sentir à l’aise, à sa place dans le mouvement qui l’entoure

Ateliers de conte pour les petits à partir de 4 ans selon l’approche FABER & MAZLISH

 

Les ateliers de conte sont composés de 4 à 10 enfants. La lecture, animée est suivie d’une discussion avec le groupe

 

Ces petits ateliers durent environ 1h et enseignent aux enfants des habiletés de communication dans un contexte familier qui laisse aussi place à l’imaginaire...

 

Il y est évoqué́ l’importance de réussir à exprimer ses émotions, ses besoins, sans attaquer l’autre. Également, l’importance d’essayer de trouver des compromis acceptables pour tous

Il est préférable de commencer par le premier conte et de venir écouter ensuite le deuxième si cela a plu à l’enfant

 

 

L’heure du conte « Bastien et les Blipoux » 

Les Blipoux peuvent-ils aider Bastien ? Bastien en veut à tout le monde, et tout le monde est fâché́ contre lui : sa mère, son père, sa sœur et même son ami Samuel. Par une nuit noire et orageuse, deux petits bonshommes vêtus de costumes argentés arrivent en volant par la fenêtre ouverte de la chambre de Bastien 

 

 

L’heure du conte « Bastien et les Blipoux vont à l’école » 

 

Bastien n’est pas heureux dans sa nouvelle école. Les enfants ne l’aiment pas et Bastien ne les aiment pas non plus. Il se souvient qu’une fois auparavant, quand il avait du mal à s’entendre avec les autres, les Blipoux sont venus pour l’aider... En ce moment il souhaiterait qu’ils reviennent ! 

Même principe que "Bastien et les Blipoux" mais dans un contexte d’école 

 

Ateliers en groupes pour enfants et adolescents

Les ateliers de groupes sont composés de 4 à 6 jeunes de la même tranche d’âge (8 à 10 ans) (11 à 13 ans) (14 à 16 ans) (17 à 19 ans)

 

Ils se déroulent sur dix rencontres d’environ 1h30 

 

A base de jeux de rôle, de mise en situation et de vidéos, ces ateliers favorisent la bienveillance et l’émulation du groupe pour reprendre confiance, travailler l'affirmation de soi et trouver sa juste place

Groupe Affirmation de soi : Thèmes principaux

-Les composantes de la communication et les différents comportements 

-La reconnaissance et la gestion des émotions

 

-Savoir demander ou refuser, faire face à la pression

-Les compliments et la découverte de sa personnalité

-Les critiques et les reproches

Atelier pour lycéens « Mieux se connaître pour mieux s’orienter » 

 

Cet atelier est issu des « Pratiques narratives ». Ces pratiques partent du principe que la personne est l’auteure de sa vie. Les récits que nous nous faisons de notre vie peuvent nous enfermer ou nous libérer. Ainsi on distingue « l’histoire du problème ou histoire dominante » qui limite, de « l’histoire alternative ou histoire préférée » qui permet de retrouver confiance en soi et d’avancer.

Le but de l’arbre de vie est donc de repérer ou de construire une histoire alternative parlant d’espoir, de compétences et de rêves. 

Nous utilisons les différentes parties de l’arbre comme métaphore pour représenter les différents aspects de la vie

 

Les méthodes de base de cet outil 

  • Honorer « le plein », c’est-à-dire regarder la personne non comme quelqu’un en manque mais comme quelqu’un de plein. Se tourner vers le positif du jeune (compétences, forces, savoirs, expériences, ...)

  • Remettre le jeune au centre. Les jeunes sont les experts de leur vie. Je suis auprès d’eux pour les accompagner en posant des questions pour les rendre plus véritablement acteurs et initiateurs de leurs vies. Libérer leur expression pour libérer leurs désirs propres.

 

Objectifs dans le cadre d’un groupe d’orientation 

 

Mieux se connaître : apprendre à connaître mon histoire, ce qui m’a amené à être ce que je suis aujourd’hui, au-delà de mes talents, de mes qualités ou de mes ressources. En gardant l’idée de cette histoire « alternative » ou « préférée » qui remplace l’histoire jusqu’ici dominante. Le sujet n’est pas ici de savoir si j’aime les maths, le français, l’économie ou l’art mais de savoir ce que cela fait ressortir de mes compétences (« Je suis bon en sport car j’ai le sens de l’effort » « je suis attirée par l’histoire car je suis curieux », « j’ai des problèmes d’orthographe, je suis persévérant »)

 

Dégager sa singularité : cet arbre permet de mettre en avant ce que je suis mais aussi ce qui est bon pour moi, ce dont je ne peux me passer pour me sentir bien ; besoin de sécurité ou d’imprévus, de voyages ou de stabilité, de collaboration ou de travail personnel, de stress ou de temps, de solitude ou d’entourage, etc. 

 

Se tourner vers l’avenir : quels sont les rêves, envies, projets, délires même, qui me motivent chaque matin. Sur qui ou sur quoi puis-je m’appuyer pour les réaliser ? 

Observer son arbre c’est aussi au final prendre du recul pour découvrir cette « vie préférée » et toutes les possibilités qu’elle offre.

 

Conserver un support de référence : ce dessin coloré, de lecture ou relecture facile est un point d’appui en cas de doutes, de coups de blues. Il renforce ou rappelle ce que je suis (« oui j’avais marqué ça » « c’est vrai que je peux m’appuyer sur untel », « je me souviens de ce rêve, comment le vivre ? », « je peux me servir de telle compétence ».) 

 

Comment ? 

Cet atelier peut se faire en individuel sur 2h ou en groupe d’au moins deux jeunes sur 2h30. Le groupe permet de renforcer la place de chacun : je les incite à interagir et à s’entraider dans cette réalisation (surtout s’ils se connaissent déjà). Travailler la solidarité en honorant la différence. Sortir de l’isolement face à ses questionnements

 

Et après ? 

Pour renforcer les bénéfices de l’arbre et le rendre vivant, il est recommandé, si le jeune le souhaite, de faire une présentation à un parent ou un éducateur.  Après une écoute attentive, respectueuse et bienveillante, ceux-ci pourront alors faire part de ce qui les touche, de ce qui les surprend, aouter des éléments à l’arbre et ainsi renforcer « le plein ». Ils pourront voir comment ils peuvent s’y prendre dorénavant pour aider leur enfant à faire exister, vivre ses besoins, ses espoirs, ses projets

Ce débriefing peut se faire à la maison ou en ma présence au cabinet